Amel Safta

Printer-friendly version

Les renseignements personnels

Titre: 
Artiste (Comédienne), universitaire, poète, peintre et traductrice littéraire
Nom inversé: 
Safta Amel
Année de naissance: 
1957

Informations de contact (privé)

Téléphone portable: 
+216 97 672 779 / 25 051 257
Adresse électronique personnelle: 
saftamel@yahoo.fr

Informations de contact (travail)

Organisation / Institution: 
Université Tunis el Manar
Département: 
Institut Supérieur des Sciences humaines
Adresse: 
26, Avenue Darghouth Pacha
Code postal: 
1007
Ville: 
Tunis
Téléphone Fixe: 
71 561 439
Fax: 
+216 71 561 439 /71 571 911
Travailler adresse e-mail: 
issht@issht.rnu.tn

Éducation

Maîtrise, langue et littérature arabes, ISEFC/Université virtuelle de Tunis, 2012.
Maîtrise de langue et littérature françaises, ISEFC/Université virtuelle de Tunis, 2010
Diplôme d'Etudes Approfondies (DEA), Sorbonne Nouvelle /Paris III, 1989.
Diplôme d'Etudes Approfondies (DEA), Etudes théâtrales, Sorbonne Nouvelle /Paris III, 1986.

Domaines d'expertise

Théâtre pour enfants en France et en Tunisie de 1965 à 1987
Littérature française
Théâtre comparé
Sociologie de la santé
Traduction littéraire (poésie/théâtre)
Langues: 
Français
Anglais
Italien

Antécédents de travail

Enseignante, Institut Supérieur des Sciences Humaines, 2001-2007.

Enseignante, Institut Supérieur des Arts Dramatiques, 1999-2001.

Institut Supérieur des Beaux-Arts de Tunis, 1998-1999.

Institut Supérieur de la Jeunesse et de la Culture à Bir el-Bey, 1997-1998.

Professeur d’Enseignement Artistique (PEA) au secondaire (Bizerte, Mateur, Sidi Rzig, Megrine) 1990-1997.

Chargée de cours, Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris III), 1987-1988.

Productions

Publications Faits saillants: 

Parmi ses publications :

    Safta, A.(2017),Fragment d’un discours douloureux,Paris, Edilivre.

    Safta, A.(2017),Crabe ! ou Ma vie cancéreuse,Paris, idem.

    Chemli (Mongi) et Safta, A.(2016),Varia – Poésie arabe contemporaine (poésie traduite),Paris, idem.

    Safta, A.(2016), Répertoire critique du théâtre pour enfants en Tunisie (Etude),Paris, idem.

    Safta, A.(2016), Manchùratun âlà habli-z-zaman « Etendue sur la corde du temps » (poésie),Tunis, CREDIF..

    Safta, A.(2016),Comptines de Tunisie (poésie populaire traduite),Paris, Edilivre.

    Chemli (Mongi) et Safta, A.(2015), Le Silence des volcans (poésie traduite),Paris, idem.

    Safta, A.(2015), Point de vue sur le livre de Mezri Haddad « Carthago ne sera pas détruite »,Essai, Paris, idem.

    Safta, A.(2014), Le Kapokier, recueil de poèmes, Paris, Edilivre.

    Safta, A.(2014),La Boîte, histoire pour enfants,Paris, idem.

Expositions, conférences, et Performances: 

Elle a travaillé sur plus de 5 pièces de théâtre : L’Hôtel touristique, Lysistrata, Montage poétique des Fables de la Fontaine, La Fiancée de l’eau, Les Elégies de Jughurta, Les Troyennes (TVT), Dom Juan (TNT)…

A joué dans plusieurs films, parmi lesquels : La Lune est menteuse de Kosta Kékéménis (C. M./IDHEC), Le Sultan de la médina, Fatma, Redeyef 54, Tentation (C. M.), Froid de Canard (C. M.), Sous le signe du poisson (C. M.) etc.

Trois films italiens avec Carthago/Tunis (2008-2010).

A joué dans une vingtaine de feuilletons et de téléfilms.

Plusieurs traductions individuelles de poèmes de comptines et de textes de 1983 à 2006
Les articles de journaux et des colonnes: 

Lexique du costume et du maquillage traditionnels tunisiens, Tunis, RAADI, n° 5-6, octobre 1999, pp. 81-94.

Esquisse des spécificités du costume maghrébin : approche bibliographique, Tunis,
Revue Arabe d’Archives de Documents et d’Informations (RAADI), n° 5-6, octobre 1999, pp. 33-44.

Mode de la poupée sur le mode majeur : Point de vue sur le film de Anis Lassoued, Cinéphile, Tunis.

Elle a publié un nombre important de poèmes en langues française dans les magazines et journaux tels que Tunis Hebdo et Réalités.

Prix ​​et distinctions

Mérite de l’Ordre Culturel, Tunis, début de la seconde République (Président Moncef Marzouki).

Mérite de l’Ordre Culturel, Tunis, 2010.

Lauréate de l’Unesco pour la traduction du poème « Le prophète » de Pouchkine,1999.

Prix de traduction de comptines tunisiennes pour enfants, Paris, Bibliothèque de Jeunesse d’Aubervilliers, 1983.